AMA


Ama est la nourriture qui reste dans le système digestif sous une forme non digérée. Ama ce sont les résidus collants et toxiques du métabolisme incomplet de la nourriture. C’est aussi toutes les pollutions se trouvant déjà dans la nourriture industrielle transformée, colorants, pesticides, insecticides, tout agent chimique de transformation, dans les boissons etc, la liste est longue.

Quand Ama devient trop abondant dans le système gastro-intestinal, il est transporté par les doshas et va se stocker dans les différents tissus (dhatus) jusqu’aux tissus les plus profonds.

Une fois Ama installé dans les tissus, ceux-ci vont progressivement s’endommager, le système immunitaire s’affaiblit et le processus pathologique peut s’installer.

Ama dégrade le fonctionnement des
doshas, les mouvements dans les canaux du corps (shrotas) ne se font plus correctement.
Par exemple dans le cas des canaux circulatoires du sang (Raktavahashrotas) le flot peut être:

  • en excès et va donner: Palpitations et hypertension
  • affaibli: Hypotension, varicoses veineuses.
  • bloqué: Arythmie, élargissement du foie et de la rate, jaunisse, tumeur, attaques cardiaques, fibrome.
  • Inversé: saignements incontrôlés, caillots.

Ama empêche ainsi l’élimination des déchets métaboliques.

Ama affaiblit Agni (le feu digestif), ce qui engendre plus d’Ama et donc de nourriture non digérée.
Quand la digestion est affaiblie les tissus ne sont plus nourris correctement, d’où une
sensation de faim quasi chronique chez certaines personnes.

Ama peut rester ainsi pendant des années dans les tissus et constitue
la cause de la plupart des maladies dégénératives. Car au bout d’un certain temps, le corps va naturellement vouloir s’en débarrasser, créant d’abord une inflammation ( Pitta), puis un processus de dégénérescence de la zone (Vata), comme un processus auto-immune. La cas le plus typique est l’arthrite ( Pitta), se transformant en arthrose (Vata).

Les signes d’Ama dans le corps :
Ballonnements, nausées, gaz. Sensation de fatigue chronique, maux de tête, mauvaise haleine, goût acide ou amer dans la bouche, contraction ou brulure dans l’abdomen, urine jaune, sensations brumeuses, gorge, sinus, bronches congestionnées. Mucus épais et collant, blanc.
La plupart des pathologies (respiratoires, cardiaques, nerveuses, digestives, circulatoires, allergies, articulations, désordre auto-immune, infections, inflammations, diabète mellitus, peau, système reproducteur, menstruations, ménopause, système endocrinien, toxicité, obésité, sang, muscles, système nerveux, os...)

Le traitement le plus efficace pour prévenir et se débarrasser d’Ama est l’éducation. En apprenant à augmenter
Sattwa dans notre esprit, nous faisons spontanément les bons choix de nourriture et d’actions qui vont entretenir bonheur et santé dans notre vie. C’est pourquoi il est recommandé d’avoir un suivi soutenu dans les débuts de notre apprentissage à l’Ayurveda.

Il existe également
des cures, des soins, et des diètes anti-Ama très efficaces.

RETOUR