PRANAYAMA

"Les exercices de respiration appelés Prāayama constituent une technique yogique de guérison qui apporte un équilibre extraordinaire à la conscience.

Le Prā
ayama est très bénéfique pour la guérison et favorise la créativité. Il peut apporter joie et félicité dans la vie.

Il existe de nombreux types de Prā
ayama.
Votre thérapeute en Ayurveda pourra vous indiquer comment personnaliser votre Prā
ayama selon votre besoin.

Nādīshodana Prāayama est une respiration apaisante et déstressante.
ici la version la plus simple.
Dans les canaux subtils (Nādīs) , les toxines s’accumulent en raison du stress et bloquent la circulation du Prā
a ( notre énergie Vitale).
Cela conduit à une dysharmonie entre le corps et l’esprit.

Nādī Śodhana Prā
ayama purifie ces Nādīs et rétablit l’Harmonie.

Comment le faire ?

Capture d’écran 2020-07-30 à 13.21.04

Instructions pour les Mudras:
- Main droite: Pouce sur la narine droite
Index et Majeur placés entre les sourcils (au niveau du 3°œil)
Annulaire sur la narine gauche
Le Pouce et l’Annulaire seront utilisés pour fermer et ouvrir les narines et guider le flux du souffle
- Main gauche en Jñāna Mudrā : Pouce replié sur l’Index , les 3 autres doigts tendus.
Comment respirer ?
Prenez une grande inspiration par les deux narines
Expirez
Fermez la narine droite avec le pouce et inspirez par la narine gauche
Fermez la narine gauche
Ouvrez la narine droite et expirez.
Puis inspirez par la narine droite, fermez avec le pouce
Ouvrez la narine gauche et expirez
Ceci constitue un cycle complet
Répétez plusieurs fois pendant 3 à 5 minutes
Terminez en expirant par la narine gauche

Assurez vous que le souffle est long, profond et subtil
Portez innocemment votre attention en particulier sur la fin de l’expir, ce moment où l’air ne sort presque plus, jusqu’à ce que l’air entre de nouveau. C’est un moment privilégié où nos « différents corps » sont « alignés. C’est un moment de Yoga, d’union, où le mental s’équilibre de lui-même. Ce phénomène se produit depuis que nous respirons et sera là jusqu’à notre dernier souffle. Là où va l’attention va la vie dit le proverbe. Le fait de porter notre conscience sur ce processus, l’amplifie et le stabilise un peu plus dans notre vie quotidienne.

Quels en sont les effets ?
Purification des Nādīs
Apporte de la tranquillité
Aide à améliorer la concentration
Stimule le cerveau
Puissant Déstressant
Augmente la capacité respiratoire
Équilibre les deux Nādīs Idā et Pi
gala et aide à activer le Nādī central Suuma »